COTES DE CLERMONT

   Site de l' ASCOT : Association pour la Sauvegarde des Côtes de Clermont-Chanturgue
Accueil
Actualité
Archéologie
Biodiversité
Géologie
Ouvrages de pierres
Publications
Nos coordonnées


PUBLICATIONS ARCHEOLOGIE

Plateau sommital des Côtes de Clermont


L'habitat gallo-romain et l'occupation laténienne de la plaine de la Reine – (5 pages)
Auteur : Philippe Gras (ASCOT)
(article paru dans La Chronique de l'Oppidum n° 82 – Septembre 2011 – pages 3 à 6, 9)
Périodes considérées : IIe âge du Fer, période gallo-romaine (Haut-Empire)
Sujet : Entre 1961 et 1964, Paul Eychart mit en évidence un habitat gallo-romain organisé selon une trame urbaine. Sur cette partie basse de l'agglomération gallo-romaine des Côtes de Clermont, il découvrit en effet les tronçons de quatre rues, le long desquelles il dégagea partiellement les vestiges d'une dizaine de bâtiments. Des preuves et indices d'activités artisanales (tabletterie, métallurgie du fer, travail de savetier) y furent notamment mis au jour. L'occupation au IIe âge du Fer (ou laténienne) de la plaine de la Reine est également bien attestée par les fouilles de Paul Eychart ainsi que par celles de l'ARAFA.


Quelles perspectives archéologiques pour les Côtes de Clermont ? – (3 pages)
Auteur : Philippe Gras (ASCOT)
(article paru dans La Chronique de l'Oppidum n° 84 – Mars 2012 – pages 7 à 9)
Période considérée : période gallo-romaine (Haut-Empire)
Sujet : L'archéologue-universitaire Bertrand Dousteyssier a récemment consacré un livre à la Cité des Arvernes durant le Haut-Empire. Selon sa théorie, la capitale Augustonemetum se présentait comme une ville multipolaire, plusieurs agglomérations périurbaines lui étant rattachées. Parmi celles-ci, l'habitat des Côtes de Clermont faisait peut-être office de « quartier périurbain artisanal ». L'auteur, concluant que « l'étude du dossier (des Côtes) serait à reprendre intégralement », nous permet d'envisager de nouvelles recherches archéologiques et de proposer les formes qu'elles pourraient prendre sur le terrain.


Quelques nouvelles de l'archéologie – (1 page)
Auteur : Bernard Clémençon (ASCOT / ARAFA)
(article paru dans La Chronique de l'Oppidum n° 52 – Mars 2004 – page 3)
Périodes considérées : âge du Bronze, Ier et IIe âge du Fer, période gallo-romaine (Haut-Empire)
Sujet : Ancien membre et vice-président de l'ASCOT, Bernard Clémençon a initié en 2003 une reprise des recherches archéologiques sur le secteur du fanum. L'intervention, réalisée sous la responsabilité de l'archéologue Isabelle Fauduet, n'a pas donné de nouvelles informations sur l'occupation du site, les sondages, peu étendus, ayant été effectués sur des sols profondément perturbés. Par contre, des éléments architecturaux et de sculpture en pierre d'arkose ont été découverts lors du démontage d'un pierrier.


Les monnaies gauloises des Côtes de Clermont – (9 pages)
Auteur : Philippe Gras (ASCOT)
(article paru dans La Chronique de l'Oppidum n° 76 – Mars 2010 – pages 3 à 11)
Période considérée : IIe âge du Fer (IIe-Ier siècle av. J.-C.)
Sujet : Lors de ses fouilles et sondages sur les Côtes de Clermont, Paul Eychart découvrit 11 monnaies gauloises, la plupart dans le secteur du sanctuaire gallo-romain. Les 10 monnaies du Musée Bargoin ont été inventoriées et identifiées comme appartenant à 5 types différents (4 arvernes et 1 biturige). Dans le texte suivant, très documenté, chaque type monétaire est précisément décrit, daté et replacé dans son contexte régional. Sont également avancées des hypothèses sur la signification des motifs et figures représentés sur ces monnaies.


Une onzième monnaie gauloise – (1 page)
Auteur : Philippe Gras (ASCOT)
(article paru dans La Chronique de l'Oppidum n° 78 – Septembre 2011 – page 3)
Période considérée : IIe âge du Fer (IIe-Ier siècle av. J.-C.)
Sujet : Une 11ème monnaie gauloise découverte sur les Côtes de Clermont a été retrouvée parmi les archives de Paul Eychart.


Secteur de Trémonteix et du vallon de Rivaly

L'archéologie dans le secteur de Bouys et Trémonteix – (6 pages)
Auteur : Philippe Gras (ASCOT)
(article paru dans La Chronique de l'Oppidum n° 72 – Mars 2009 – pages 2 à 7)
Périodes considérées : âge du Bronze (Bronze ancien, Bronze final), Ier et IIe âge du Fer
Sujet : De la fin des années 50 aux années 80, Paul Eychart assura une surveillance continue des travaux dans le secteur de Bouys et Trémonteix. Il découvrit ainsi plusieurs points de peuplement le long du ruisseau de Rivaly, la période la mieux représentée étant le IIe âge du Fer. De remarquables vestiges funéraires purent également être dégagés à l'emplacement de l'actuel collège de Trémonteix. Il s'agit d'une part d'une spectaculaire tombe en tholos comportant plusieurs inhumations et datant du Bronze ancien ; et d'autre part d'une sépulture par incinération d'un tisserand datant du Bronze final.


Des fouilles préventives sur Trémonteix (3 pages)
Auteurs : Jean-Louis Amblard (ASCOT), Philippe Gras (ASCOT)
(article paru dans La Chronique de l'Oppidum n° 77 – Juin 2010 – pages 7 à 9)
Périodes considérées : Néolithique final, âge du Bronze, âge du Fer, période gallo-romaine, période médiévale, période moderne
Sujet : Les sondages de diagnostic archéologique effectués en 2009 sur les terrains de la future ZAC de Trémonteix ont démontré et confirmé la richesse archéologique d'un secteur occupé du Néolithique final au Bas Moyen-âge. Ces résultats positifs déboucheront sur des fouilles préventives. Celles-ci, réalisées sur une superficie de 4,5 hectares, constitueront les premières fouilles de grande ampleur sur le site des Côtes de Clermont.


Les occupations du Néolithique final à l'âge du Bronze à Trémonteix, lot 3, à Clermont-Ferrand – (1 page)
Auteur : Sylvie Saintot (INRAP)
(article paru dans La Chronique de l'Oppidum n° 83 – Décembre 2011 – page 2)
Périodes considérées : Néolithique final, âge du Bronze
Sujet : Un établissement du Néolithique final, période très mal représentée en Auvergne, a été dégagé sous la direction de Sylvie Saintot, responsable d'opération à l'INRAP. Des aires spécialisées dans le travail de l'os et du silex ont été mises en évidence.


Premiers résultats de la fouille en cours sur la future ZAC de Trémonteix – (4 pages)
Auteur : Kristell Chuniaud (INRAP)
(article paru dans La Chronique de l'Oppidum n° 79 – Décembre 2010 – pages 2 à 5)
Périodes considérées : Néolithique final, âge du Bronze, période gallo-romaine (Haut-Empire), période médiévale (Bas Moyen-âge, Haut Moyen-âge)
Sujet : Kristell Chuniaud, responsable d'opération à l'INRAP, livre ici en exclusivité les premiers résultats obtenus dans la fouille du secteur dont elle a la charge et qui recouvre plus de 3 hectares. Les vestiges de plusieurs bâtiments gallo-romains (datant du Haut-Empire) et médiévaux (antérieurs au XIIIe siècle) ont été dégagés. Le hameau médiéval était dédié à la production agricole comme le montrent notamment les nombreuses fosses-silos découvertes. Le site a également servi de nécropole durant l'antiquité tardive et le Haut Moyen-âge.


Bilan d'étape pour la fouille de Trémonteix – (2 pages)
Auteur : Kristell Chuniaud (INRAP)
(article paru dans La Chronique de l'Oppidum n° 80 – Mars 2011 – pages 2 et 3)
Périodes considérées : période gallo-romaine, période médiévale
Sujet : La poursuite des fouilles à Trémonteix, sous la direction de Kristell Chuniaud, a permis de mettre au jour une importante villa gallo-romaine comportant d'une part une grande cour (bordée de constructions) et d'autre part une « partie résidentielle » (qui s'avérera plus tard être un sanctuaire) dans laquelle ont notamment été découverts des enduits peints encore en place et des bassins à étagement. Six bâtiments médiévaux ont également été dégagés.


Mille ans d'histoire aux portes de Clermont-Ferrand – (2 pages)
Auteur : Dominique Velle (ASCOT)
(article paru dans La Chronique de l'Oppidum n° 87 – Décembre 2012 – pages 6 et 7)
Périodes considérées : période gallo-romaine, période médiévale
Sujet : Un livre, consacré aux fouilles récentes de Trémonteix sur les secteurs gallo-romains et médiévaux, écrit par Kristell Chuniaud (responsable de l'opération pour l'INRAP) est paru aux éditions « Reflets d'ailleurs ». L'objectif de cet ouvrage, très accessible et pédagogique, est non seulement de présenter à un large public les découvertes archéologiques, mais également de montrer comment elles se sont faites en décrivant les méthodes de travail des archéologues et les différentes étapes de la fouille. Ce livre permet ainsi de suivre le dégagement progressif des bâtiments médiévaux et de la villa gallo-romaine, puis la course contre la montre concernant la fouille de l'exceptionnel sanctuaire des eaux antique avec ses deux temples et son nymphée.


Où en est l'étude du site de Trémonteix ? – (1 page)
Auteur : Kristell Chuniaud (INRAP)
(article paru dans La Chronique de l'Oppidum n° 86 – Septembre 2012 – page 6)
Périodes considérées : période gallo-romaine, période médiévale (Bas Moyen-âge)
Sujet : La post-fouille du secteur gallo-romain et médiéval de Trémonteix est consacrée à des études portant notamment sur les enduits peints antiques, les graines provenant des silos médiévaux et le trésor monétaire carolingien, ainsi qu'à la datation au carbone 14 des squelettes de la nécropole.


Versant sud des Côtes de Clermont

La stèle gallo-romaine des Côtes de Clermont – (4 pages)
Auteur : Philippe Gras (ASCOT)
(article paru dans La Chronique de l'Oppidum n° 77 – Juin 2010 – pages 3 à 6)
Période considérée : période gallo-romaine (Haut-Empire)
Sujet : La présence d'une stèle funéraire gallo-romaine sur le territoire de « Beaujara » est rapportée dans des écrits depuis plus de deux siècles. Une épitaphe, gravée sur son fronton, est régulièrement répertoriée dans les recueils d'inscriptions antiques. Cette stèle est incluse dans le mur d'une ancienne cabane de vigneron dont le linteau porte la date de 1734. Une fréquentation du secteur à l'époque gallo-romaine est par ailleurs attestée par du mobilier céramique et une sépulture.



Découverte d'un fossé défensif – (4 pages)
Auteur : Philippe Gras (ASCOT)
(article paru dans La Chronique de l'Oppidum n° 86 – Septembre 2012 – pages 2 à 5)
Périodes considérées : Néolithique (?), âge du Bronze (?), Ier et IIe âge du Fer
Sujet : Lors de travaux de terrassement réalisés près du boulevard Panoramique pendant l'été 2012, la coupe d'un fossé de grandes dimensions est apparue dans la partie non décaissée d'un terrain. Ce fossé, incontestablement d'origine anthropique et de nature défensive, n'a pu être daté, des fouilles archéologiques n'ayant pu avoir lieu. À proximité, rue des Côtes-Fleuries, Paul Eychart découvrit pourtant il y a plus de 50 ans un réseau de fossés dont deux parallèles qui furent suivis sur une distance de 160 m. Il mit également au jour une sépulture préhistorique et une fosse de l'âge du Fer.