COTES DE CLERMONT
   Site de l' ASCOT : Association pour la Sauvegarde des Côtes de Clermont-Chanturgue
Accueil
Actualité
Archéologie
Biodiversité
Ouvrages de pierres
Géologie
Publications
Nos coordonnées


FRICHES


Pelouses sommitales
Zones humides
Friches
Fruticées
Chênaies
Orchidées
Espèces rares
Espèces naturalisées

                                      

     Les surfaces utilisées pour l'agriculture (prairies, cultures, vignes, jardins) ont été progressivement abandonnées après la deuxième guerre mondiale et laissées à l'abandon. Ce phénomène a duré jusqu'à nos jours. La conséquence fait qu'il existe une mosaïque de petites parcelles envahies depuis plus ou moins de temps par la végétation naturelle.

     Dans un premier temps ce sont les adventices qui occupent le terrain, mais rapidement les espèces pérennes s'installent. Elles sont nombreuses, on peut citer parmi les plus fréquentes:
Peucedan d'Alsace, melilots, coronille variable, ombellifères, centaurées, séneçon jacobée, gesse tubéreuse, armoise...
Elles sont très nombreuses et varient selon le sol, la saison et l'ancienneté de l'abandon.


Mélilot blanc

Peucedan d'Alsace

Seneçon de Jacob