COTES DE CLERMONT
   Site de l' ASCOT : Association pour la Sauvegarde des Côtes de Clermont-Chanturgue
Accueil
Actualité
Archéologie
Biodiversité
Ouvrages de pierres
Géologie
Publications
Nos coordonnées

   


PELOUSES SOMMITALES


Pelouses sommitales
Zones humides
Friches
Fruticées
Chênaies
Orchidées
Espèces rares
Espèces naturalisées
  


    La partie haute des Côtes de Clermont est formée d'une couche de basalte provenant d'une coulée ancienne. Cette roche très dure dans un lieu aride, sujet à l'érosion éolienne n'a pas permis la formation d'un sol profond. Seules quelques espèces ayant un cycle court et printanier peuvent s'y épanouir .

     Nous y trouvons un tapis de graminées à base de fétuques ovines  accompagnées  d'espèces  plus clairsemées :
  - Hélianthèmes
  - Chardon paniquaut
  - Thym serpolet...


Chardon Panicaut

Hélianthème commun

Thym serpolet
    Dans les secteurs les plus arides (pentes exposées sud-ouest) le nombre d'espèces augmente et l'on peut trouver :
potentille printanière, orpins, trèfle des champs, ail des vignes et orobanche du panicaut....