COTES DE CLERMONT
   Site de l' ASCOT : Association pour la Sauvegarde des Côtes de Clermont-Chanturgue
Accueil
Actualité
Archéologie
Biodiversité
Ouvrages de pierres
Géologie
Publications
Nos coordonnées



ZONES HUMIDES


Pelouses sommitales
Zones humides
Friches
Fruticées
Chênaies
Orchidées
Espèces rares
Espèces naturalisées
    

    Malgré la faible pluviométrie de la région ainsi qu'un substrat formé de roche compacte on peut rencontrer des secteurs humides près du sommet :

    - Il existe  près de la tour de télécom un marécage qui, selon les années va persister de 6 à 8 mois. On le repère de loin par la présence de saules, et sur place en dehors de l'eau on constate en particulier la présence des joncs et massettes.

    - Au niveau des sables rouges des sources se rencontrent tout autour du plateau, elles peuvent former de petites mares.

    - Dans le secteur de l'ancienne carrière un petit étang est en eau toute l'année, on y rencontre plusieurs espèces de poissons et de batraciens.

    Ces différentes zones humides permettent la végétation d'espèces typiques :
  aulne, saules ainsi que : typha, carex, roseau,....

AMPHYBIENS

    La prèsence d'amphybiens (ou batraciens) a été recherchée par le CPIE Clermont-Dômes qui  a obtenu des résultats favorables.

    L'Alyte (appelé aussi crapaud accoucheur car il porte les oeufs fécondés sur son dos), espèce peu fréquente, a été trouvé.

    Le Crapaud calamite assez rare s'est montré très présent dans la zone marécageuse du centre de la carrière. L'aménagement du site devra en tenir compte.

    Les espèces plus communes sont bien représentées : Salamandre, Triton palmé, Crapaud commun, Grenouille verte.