COTES DE CLERMONT
   Site de l' ASCOT : Association pour la Sauvegarde des Côtes de Clermont-Chanturgue
Accueil
Actualité
Archéologie
Biodiversité

Géologie
Ouvrages de pierres
Publications
Nos coordonnées

Epoque gallo-romaine 

Agglomération périurbaine
Sanctuaire et Fanum
Quartier Artisanal
Villa de Trémonteix
Sanctuaire Trémonteix


    La présence d'une petite agglomération du Haut-Empire sur le plateau des Côtes et celle d'une importante Villa couplée à un exceptionnel sanctuaire des eaux dans le vallon de Trémonteix font des Côtes de Clermont un site essentiel du bassin clermontois pour l'époque antique (une stèle funéraire doit également être signalée).  


    Un sanctuaire et son fanum au sommet des Côtes de Clermont

    Le sanctuaire se caractérise principalement par un fanum (temple gallo-romain) dont les soubassements de la cella (chapelle où on plaçait la statue de la divinité) ainsi qu'une partie de la galerie sont bien conservés. Paul Eychart attribua également d'autres murs maçonnés à un second fanum, à une partie du péribole (enceinte du sanctuaire) et à un péristyle pouvant servir d'entrée. Trois autres bâtiments gallo-romains se trouvaient à proximité. La reprise des recherches serait indispensable pour permettre de préciser la fonction et la datation des ces différentes structures.


Vue aérienne-Secteur du fanum
(Cliché IGN - 1964)


Fanum en cours de dégagement
 (cliché P. Eychart - 1958)



Vestiges du fanum - à droite la stèle en hommage à Paul Eychart (cliché J. L. Amblard/ASCOT - 2012)
Le fanum et sa galerie sud
(cliché J. L. Amblard/ASCOT - 2012)

   


Plan en élévation du sanctuaire (Eychart - 1969 p. 349)

De nombreux fragments de sculpture en pierre d'arkose, éléments de statuaire ou de décoration, furent également découverts. Les plus intéressants étaient les fragments d'une colonne dont les chapiteaux étaient décorés de feuilles d'acanthe et de représentations d'oursons (au nombre de quatre, dont un intégralement conservé). Ce type d'élément de chapiteau animalier d'inspiration hellénistique serait unique dans les Trois Gaules ! (d'après Simone Deyts, spécialiste de la sculpture gallo-romaine).



Sculpture d'ourson en pierre d'arkose
 (cliché J. L. Amblard/ASCOT - 2006)

 Chapiteau corinthien avec ourson
(source fiche Patrimoine n° 63, magazine Demain Clermont)